Informations générales sur les legs – Toute personne peut décider de laisser tout ou partie de son argent, comptes bancaires, appartements, actions et obligations, meubles anciens, bijoux ou autres biens ayant une valeur monétaire à Rigpa afin de continuer à soutenir la vision et le travail de Sogyal Rinpoché après sa mort.

Document écrit – Le document écrit qui spécifie cela clairement est le testament, qui décrit le d on, appelé héritage ou legs, qu’il s’agisse d’argent ou de biens que l’individu souhaite faire à une personne ou une organisation.

Biens – L’argent et les biens que laisse une personne après son décès constituent la succession de cette personne. Le testament est l’instrument légal qui permet à cette personne de décider de la répartition et de la distribution de ses biens après sa mort : quelle personne ou organisation héritera de tout ou partie de ses biens et qui sera l’exécuteur testamentaire, c’est-à-dire, qui distribuera les biens aux bénéficiaires.

Chaque pays dispose de lois différentes – Si une personne ne laisse pas de testament, cela peut créer beaucoup d’anxiété et de difficultés pour sa famille. Chaque pays dispose de lois qui précisent ce qui adviendra alors des biens de la personne décédée ab intestat (sans avoir laissé de testament). Par exemple, l’État décidera de qui doit hériter des biens, s’intégrant parfois dans le lot des bénéficiaires.

En fonction du régime légal en vigueur dans votre pays, des impôts et autres droits seront tout d’abord soustraits de la succession avant qu’elle ne soit versée aux bénéficiaires, ou alors les héritiers ou bénéficiaires du testament devront eux-mêmes payer un impôt sur la succession à l’État. Ces taxes peuvent être très élevées.